Capture d’écran 2021-11-17 à 12.35.25 (1).png

Alix se forme aux arts plastiques à l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs (Paris) et à la Taiwan University of Art (wood sculpture). Diplômée en 2019 en master scénographie, elle met en scène un spectacle de marionnettes et d’objets .  Elle collabore sur des projets hétéroclites allant du spectacle vivant au cinéma, en passant par les parades costumées et l’illustration. En tant que cheffe décoratrice, elle travaille avec Alice Brygo sur le film "Les îles périphériques" (2019) ainsi que "Soum" (2021). En tant que scénographe et marionnettiste elle collabore avec La Cie Hékau sur la création du spectacle "Tarakeeb" (2021). Passionnée par l’écriture plastique autant que par le travail du geste, elle se saisit de son travail de sculptrice pour investir les champs du théâtre gestuel.

Article de Diane Pigeau : http://www.lacritique.org/article-traversees-focus-sur-le-travail-d-alix-sulmont

ALIX SULMONT

Metteuse en scène/ artiste plasticienne/ scénographe/ marionnettiste

WrVXQHSpmcYs_-cUOu2Vg2g81xYLTpBKVF0II3fKoLKOpFmNe4fKyXujOeZ6urncAmnEExr4jOQZ1LsglPoRiNdBeU

Théo prépare depuis plusieurs années un doctorat à Paris 8 sur les pratiques technologiques au théâtre. Avec cette passion théorique, il a bifurqué de son parcours d’acteur et commencé à travailler régulièrement en tant que machiniste plateau et parfois électro au théâtre des Gémeaux. Il a découvert la création lumière dans un atelier avec Sylvie Mélis, avant de prendre ce rôle auprès de projets d’amis des conservatoires, et de l’élargir avec du mapping vidéo et des objets lumineux. À partir de 2018, Théo assiste à la mise en scène Heiner Goebbels pour le spectacle Everything that happened and would happen, à Manchester, New York, Saint-Petersburg et Bochum, sous la forme de conseils scéniques et dramaturgiques. Depuis il a rejoint le projet d’Alix Sulmont et a fait la création lumière du spectacle La Dame aux chiffons de Maroussia Pourpoint (CNSAD) au théâtre de l’opprimé, il a ainsi participé activement à la dramaturgie et la réalisation lumière du projet de recherche NRA-Nomad Roaming Algorithm du Chorégraphe Freddy Houndekindo en résidence à Heidelberg, soutenu par le Choreographic Center, la Dance Research.

THÉO ARNULF

Créateur lumière/ dramaturge

P_20210722_183035 (1).jpg

ANOUK BURON

Artiste plasticienne/marionnettiste

Anouk est une artiste plasticienne et circassienne. Diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs en 2021. Elle se forme en autodidacte à la marionnette, au grès de collaborations, de performances et de l’exploration de la matière. Elle a créé dernièrement une installation performée autour de la figure de Kaspar Hauser, manipulant entre autre une marionnette hyper réaliste de taille humaine. Son travail se nourrit des arts de la scène et du cirque (danse, clown, butoh, jonglage, accrobatie) et rencontre ceux des arts plastiques (sulpture, dessins, modelage). De ces hybridations naissent des objets en équilibre entre l’étrange et le familier. Anouk travail également comme scénographe sur plusieurs spectacles notamment Dans ma maison sous terre de D.Duthuit et pour le théâtre Kremlin Bicêtre avec Sylviane Fortuny. Depuis 2017, elle travail comme illustratrice pour le journal Le Sabot.

75266093_10162510766350483_1069049404725395456_n (1).jpeg

Mathieu est un compositeur et créateur sonore travaillant en majorité pour le théâtre et la danse, actif sur la scène parisienne depuis 2015. Au théâtre, en plus d’un travail de composition musicale et de sound design, sa recherche suit deux axes principaux : la création sonore en multicanal et la direction d’acteur.ices. en musique de plateau chorale et instrumentale. Il a notamment travaillé avec Nada Strancar pour une création commandée par le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique et le CENTQUATRE et la Société du Grand Paris sur une création sonore et musicale en multicanal pour l’exposition Les Lignes du Design. Enseignant, il dirige en 2019 un atelier d’improvisation libre au CRR d’Aubervilliers - La Courneuve et donne régulièrement des cours particuliers de composition.

 

Site : https://www.mathieuhusson.com/

MATHIEU HUSSON

Créateur sonore

ARTISTES ASSOCIE.E.S DE LA COMPAGNIE

PIERRE-MARIE LAZAROO

Magicien

Pierre-Marie commence la magie en 2006, dans un premier temps en autodidacte, puis il rencontre le petit monde des magiciens parisiens et notamment Arthur Chavaudret qui le fait rentrer comme magicien au musée Grévin sur les Grands Boulevards. En 2016 il commence à travailler avec Yann Frisch sur la création de son spectacle ''Le paradoxe de George''. Il fait la connaissance de Stéphane Ricordel directeur du Théatre Monfort à Paris et metteur en scène du spectacle ''Terabak de Kyiv'' dans lequel il a dans un premier temps un rôle de consultant et de régisseur pour Yann Frisch avant de le remplacer dans le rôle de magicien pour la tournée en France et en Ukraine. Il jouera également à deux reprises au festival Illusions de Chalons en Champagne, ou il partagera la scène avec notamment Alain De Moyencourt, Madhi Gilbert et Xavier Deparis. En 2019 il est diplômé de l'ENSAD en scénographie après avoir monté un spectacle insprié des entresort et du spiritisme : Vous qui entrez laissez toute espérance. En septembre 2020 il travaille avec Mathias Pilet et Olivier Meyrou sur les aventures d'Hektor, en tant que régisseur magie. En 2021, il joue régulièrement en tant que magicien close up sur des scènes variées («close up en scène» à la Comète; le festival l’Ete Parisien; «ça y est il fait jour» au Théâtre du rond point) et travail en tant que consultant magie pour George Lavaudant.

Image de Ryan Grewell

Après une hypokhâgne, elle valide une licence en Humanités Arts du Spectacle à l’université Paris X, puis elle intègre le Master belge en Arts de la marionnette à l’Institut Arts2 en collaboration avec la Maison de la marionnette de Tournai.

C’est aux côtés d’Agnès Limbos, Natacha Belova, Alain Moreau et Françoise Flabat qu’elle se forme et développe ses propres projets marionnettiques. 

En parallèle de sa scolarité universitaire, elle s’est nourrie de nombreux ateliers et stages autour de la marionnette et du théâtre d’objets. Elle rejoint également le collectif DSXL qui gère des lieux de culture alternatifs, ce qui lui ouvre de nouvelles perspectives. Là-bas elle participe à l’organisation de spectacles, de tournages, de cabarets clandestins, elle y apprend l’art du système D et la volonté de faire même sans moyens. De cette expérience est née la compagnie L’Archipel de la Sauvague.

MATHILDE GARCIA

Marionnettiste, plasticienne et metteuse en scène